Rubrique
Brèves

Ligue 1, 12ème journée : Monaco fait la tête, Strasbourg à la fête, Paris toujours en tête

Aux termes de cette douzième journée de Ligue 1, 29 buts ont été marqués pour deux matchs nuls et deux victoires à l’extérieur. Entre la chute de Monaco, le festival strasbourgeois et le réveil de Paris, résumé de cette nouvelle journée de championnat.

Paris à réaction. Le PSG recevait le champion de France en titre lillois en ouverture de cette douzième journée. Privés de Mbappé et de Verratti, les Parisiens se montrent timides en début de rencontre à l’inverse de Lillois entreprenants. Avec un Renato Sanches retrouvé, les Dogues ont beaucoup d’occasions en début de rencontre mais ne parviennent pas à ouvrir la marque. Il aura fallu attendre la 30e minute, pour que Jonathan David ouvre le score, servi après un bon travail de Burak Yilmaz sur le côté droit. À la mi-temps, la timidité parisienne est sanctionnée au tableau d’affichage. Au retour des vestiaires, Lionel Messi est remplacé et le jeu parisien devient plus fluide. Mais les Lillois ont de la ressource et Donnarumma doit s’employer par deux fois pour éviter le break. Le manque de réalisme des Dogues va permettre aux Parisiens de revenir dans la rencontre après un bon travail de Di Maria sur le côté droit qui sert parfaitement Marquinhos venu dans la surface pour conclure. En fin de rencontre, le PSG pousse et va passer devant grâce à Di Maria, encore lui, qui, servi par Neymar à l’entrée de la surface, conclut une belle action parisienne, score final 2-1. Grâce à cette victoire, le PSG conforte son avance au classement avec 31 points, Lille est douzième avec 15 points.

La démonstration de Strasbourg. Malgré un début de saison convaincant, le Racing devait se rattraper après la défaite face à Rennes lors de la onzième journée. Les Alsaciens accueillait Lorient à la Meinau, un concurrent direct. Et ce sont les Lorientais qui débutent le mieux la rencontre, mais le manque de réalisme de Le Goff (15e) et de Moffi (17e) ne permettent pas aux Merlus d’ouvrir le score. Le Racing va en profiter pour sanctionner Lorient, grâce à Ludovic Ajorque qui lobe Nardi d’une tête précise après un duel aérien remporté par Diallo. Ce dernier va inscrire le deuxième but strasbourgeois à l’issue d’un cafouillage dans la surface lorientaise. Quelques instants plus tard, le Sénégalais va s’offrir un doublé suite à un coup-franc mal dégagé par la défense bretonne. À la mi-temps, les Merlus sont largement menés de trois buts. Et le stade de la Meinau va pouvoir encore exulter en seconde période, car les Strasbourgeois reviennent avec de bonnes intentions. Sur une longue touche strasbourgeoise vers la surface, les Lorientais ne parviennent pas à dégager le ballon qui arrive sur Guilbert. La passe de ce dernier est prolongée de la tête par Sissoko pour Thomasson qui réussit un beau contrôle orienté avant de conclure, score final 4-0. Grâce à cette victoire précieuse, le Racing se retrouve septième de Ligue 1, Lorient n’a plus gagné depuis cinq matchs malgré un bon début de saison et se classe treizième.

Brest punit Monaco. Les Brestois, 18ème de Ligue 1, devaient se donner de l’air lors de la réception de l’ASM. Malgré un statut d’outsider, les Bretons se lancent parfaitement dans le match. Sur un coup franc près du poteau de corner droit, Romain Faivre enroule du pied gauche. Il trouve Le Douaron qui prolonge de la tête pour Steve Mounié qui n’a plus qu’à conclure du pied droit au second poteau. Malgré une possession de balle largement en sa faveur, l’ASM ne trouve pas de solutions pour déstabiliser une défense brestoise en place. À la mi-temps, les Monégasques sont menés d'un but. Au retour des vestiaires, les Bretons maintiennent leur schéma de jeu et les Monégasques peinent encore à s’introduire dans la surface adverse. Nubel doit même réaliser un arrêt pour maintenir Monaco dans le match (60e). Les Brestois gagnent en confiance et poussent en fin de match pour faire le break. Auteur d’une percée décisive dans l’axe, Romain Faivre décale pour Cardona qui échappe facilement à Maripan avant d’adresser un centre à ras de terre pour Honorat qui n’a plus qu’à conclure du pied gauche, score final 2-0. Grâce à cette victoire, Brest revient à deux points du 17ème Reims et à trois points du seizième, Bordeaux. De son côté, Monaco peine à s’affirmer dans le top 10 et se contente de la dixième place avec 17 points.

Dans le reste des résultats de cette douzième journée, Metz et Saint-Etienne, en position de relégables, se quittent sur un match nul (1-1) avec de magnifiques buts. Lyon gagne face à Lens (2-1), Nice renverse Angers (1-2), Montpellier est victorieux face à Nantes (2-0) et Marseille l’emporte à Clermont (0-1). Bordeaux, mené de deux buts, renverse Reims au terme d’un match à suspens (3-2). Enfin Troyes accroche Rennes qui restait sur une bonne série (2-2). Au classement, Nice est le nouveau dauphin du PSG, Marseille complète le podium. Lyon remonte à la sixième place, Saint-Etienne et Metz sont toujours dans la zone rouge.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.