Rubrique
Brèves

Ligue 1, 6ème journée : des derbys à foisons, Paris en patron, Marseille second

Cette 6ème journée de Ligue 1 a tenu toutes ses promesses. Trois derbys, un gros choc, un match de la peur, de quoi faire saliver les amoureux du football. Au final 29 buts ont été marqués pour quatre matchs nuls et deux victoires à l’extérieur. Résumé de cette nouvelle journée de championnat.

Des derbys, des derbys et encore des derbys. Le premier d’entre eux se déroulait au stade la Meinau entre Strasbourg et Metz. Maudits à domicile face aux rivaux messins, les Strasbourgeois de Julien Stephan ont mis un terme à la malédiction en gagnant 3-0. Bien lancés par un penalty de Ludovic Ajorque, les Bleus et blanc ont ensuite déroulé en première mi-temps grâce à un beau doublé d’Habib Diallo. Au classement, le Racing remonte à la douzième place en enfonçant Metz au bas du classement.

Plus au Nord, au stade Bollaert, Lens a pris du plaisir en battant sur la plus petite des marques le champion en titre lillois, 1-0 grâce à un but de Frankowski. Grâce à cette précieuse victoire, Lens monte sur la troisième marche du podium, Lille est quinzième.

Le derby de la côte d’Azur opposant Nice à Monaco se déroulait à l’heure de la sieste ce dimanche dans une Allianz Riviera vide suite aux sanctions de la Commission de discipline de la LFP. Après une action collective de grande classe, les Monégasques ont ouvert le score par l’intermédiaire d’Alexandre Golovine. Au retour des vestiaires, Andy Delort a sonné la révolte des Aiglons en signant son premier but sous son nouveau maillot. Quelques minutes, plus tard, Hicham Boudaoui a permis à l’OGC Nice de mener au score. Mais rapidement, les Niçois concède un penalty, transformé par WIssam Ben-Yedder. Amine Gouiri se montre moins adroit dans l’exercice et loupe son penalty en fin de match, empêchant les Aiglons de s’imposer dans le derby. L’OGC Nice est cinquième de Ligue 1, Monaco quatorzième.

Rennes se déplaçait au Vélodrome pour un choc européen. Portés par une ambiance folle, les Marseillais se sont montrés appliqués et rigoureux face aux Rennes. Les beaux mouvements collectifs ont permis aux Phocéens d’ouvrir le score au retour des vestiaires grâce à Ahmadou Bamba Dieng, qui marque son troisième but en deux journées. Entré en cours de jeu, Amine Harit, la dernière recrue marseillaise provoque la réussite et va faire le break pour Marseille, score final 2-0. L’OM devient le dauphin du PSG au profit d’Angers. Malgré un mercato ambitieux, Rennes est seizième de Ligue 1.

Le PSG et Lyon en mode Ligue des Champions. L’OL se déplaçait au Parc des Princes pour conclure la journée de championnat. Malgré la présence des quatre stars offensives parisiennes, les Lyonnais se sont montrés à la hauteur du choc. Dès le début de la deuxième mi-temps, Lucas Paqueta marque sur un centre de Karl Toko-Ekambi. Quelques instants plus tard, Neymar provoque et s’effondre dans la surface lyonnaise, penalty. Malgré la polémique, le Brésilien se fait justice lui-même et trompe Anthony Lopes. En toute fin de match, Mauro Icardi, fraîchement entré en jeu, crucifie Lyon grâce à un but de la tête. Au classement, le PSG reste seul leader avec 18 points. Malgré une belle prestation, les Lyonnais sont freinés et se classent à la huitième place.

Dans le reste des matchs de cette journée, Bordeaux s’impose face à Saint-Etienne (1-2) et plonge les Verts dans la crise. Montpellier et Troyes (1-1) se neutralisent tout comme Reims et Lorient (0-0). Brest et Clermont se quittent en bons amis sur un match nul 1-1. Nantes signe le carton du week-end en s’imposant 4-1 au stade Raymond Kopa d’Angers.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.