Rubrique
Brèves

Ligue des Champions : l’UEFA met en porte-à-faux Gérald Darmanin

Les premières conclusions de l’UEFA sont tombées et risquent de déplaire au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il avait en effet évoqué une “fraude massive” des billets de la finale entre Real Madrid et Liverpool au Stade de France fin mai, théorie écartée aujourd’hui par l’UEFA, organisateur de l’événement. Pour Martin Kallen, directeur général de l’UEFA Events, les chiffres du ministère de l’Intérieur ne reflètent pas la réalité : là où Darmanin évoque 35 000 faux billets, l’UEFA, en charge de la billetterie, n’en comptabilise que 2 600.Beaucoup de faux billets ne sont jamais arrivés aux tourniquets”, a-t-il expliqué devant les sénateurs.

“Combien ? On ne sait pas, on ne pouvait pas vraiment vérifier. On ne croit pas que c'était le chiffre mentionné après les premiers jours en France, soit plus ou moins 30.000 à 40.000. Nous avons compté plus de 100 000 personnes autour du Stade, dont 75 000 spectateurs. Il y avait donc 25-26 000 personnes en plus. Mais pas seulement des supporters anglais.Par ailleurs, le directeur général a affirmé que les causes des émeutes le soir de la finale “sont multiples : grève des transports, mauvaises réactions des stadiers, des forces de l'ordre, il y a eu des délinquants, un flux extrêmement grand devant le stade sans billet ou avec des faux billets.” L’enquête indépendante rendra ses conclusions en septembre, et des supporters anglais et espagnols doivent être entendus au Sénat cette après-midi par la délégation chargée de faire la lumière sur les événements.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.