Rubrique
Actualités

L’incident Verstappen/Hamilton est clos

La chapitre de l’accident de Silverstone est désormais clos. Ce jeudi, Red Bull et Mercedes se sont retrouvés devant les commissaires après que l’écurie autrichienne ait fait appel de la pénalité infligée à Lewis Hamilton. Selon Helmut Marko, son équipe a apporté « de nouveaux faits qui n'étaient pas à [sa] disposition au moment de l'interruption de la course ou lorsque toute l'affaire a été traitée ».

Cependant, ces nouvelles preuves n’ont pas été du goût de la FIA, qui a rejeté l’appel fait par Red Bull. De ce fait, Lewis Hamilton n’écope pas d’une pénalité plus importante et conserve sa victoire sur ses terres, à Silverstone.

Selon le rapport publié, « les commissaires ont déterminé :

a) que ce qui a été présenté aux commissaires n'était pas ‘un élément nouveau, significatif et pertinent qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au
moment de la décision concernée’.

b) que les diapositives de l'Annexe 2 de la lettre du concurrent (Red Bull) qui ont été invoquées comme nouvelle preuve n'ont pas été "découvertes", mais créées dans le but de soutenir la requête en révision. Et elles ont été créées sur la base de preuves dont disposait le concurrent au moment de la décision (contrairement à ce que Marko avançait). Cela ne satisfait clairement pas aux exigences de l'article 14.

Pour cette raison, les commissaires rejettent la demande de révision. »

Mercedes réagit à la décision

Quelques instants après la publication officielle de la décision des commissaires, Mercedes a dévoilé un communiqué dans lequel elle se félicite de ce qui résulte de la réunion suite à l’appel de Red Bull. L’écurie allemande précise également que cet acte avait pour objectif de ternir le nom et l’image de Lewis Hamilton.

« Mercedes-AMG Petronas F1 Team se félicite de la décision des commissaires de rejeter le droit de révision de Red Bull Racing. »

« En plus de mettre un terme à cet incident, nous espérons que cette décision marquera la fin d'une tentative concertée de la direction de Red Bull Racing de ternir le nom et l'intégrité sportive de Lewis Hamilton, y compris dans les documents soumis pour leur droit de révision infructueux. Nous sommes maintenant impatients de courir ce week-end et de poursuivre notre compétition acharnée pour le Championnat du monde de Formule 1 de la FIA 2021. », peut-on lire dans le communiqué.

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.