Rubrique
Actualités

(MERCATO) - Arkadiusz Milik rejoint la Juventus

Que retenir de son passage à l’OM ? 

A l’Olympique de Marseille, le “grand atakant” était le fantasme et le désir de tous les supporters du club phocéen. Un profond désir devenu réalité lorsque Arkadiusz Milik à rejoint Marseille durant le mercato hivernal 2020 sous la forme d’un prêt en provenance du Napoli. Par la suite, ce prêt s’avère concluant puisqu’en l’espace de quelques mois, l’international Polonais aux 62 sélections se montre performant à la pointe de l’attaque et inscrit 10 buts. La saison suivante, il confirme cette fois lors d’une saison complète avec 20 buts en 37 matchs disputés toutes compétitions confondues. Des statistiques satisfaisantes pour Marseille de lever son option d’achat fixé à douze millions d’euros. Malgré ces statistiques de haut niveau et ses 30 buts inscrits en 55 matchs, le passage de Milik à Marseille restera comme un échec. En effet, le Polonais n’a jamais trouvé sa place dans le onze de départ. La faute au Polonais ou à l’OM ? Les deux. Durant son passage dans la Canebière, Milik n’a jamais été mis en confiance dans le dispositif phocéen. Peu apprécié par Jorge Sampaoli et par Igor Tudor, le Polonais a souvent été mis sur le banc par les différents entraîneurs où le Chilien a même préféré mettre Dimitri Payet en position de faux-neuf. D’autre part, le Polonais n’est pas été irréprochable car malgré ces stastistiques de haut niveau, il à donné l'impression d'être un joueur qui brille face aux équipes à la portée de la formation phocéenne avant de disparaître quand le niveau se corse. Ces deux raisons ont de quoi laisser d’immenses regrets. 

Un élément courtisé par les Bianconeris 

En quittant l’OM, le Polonais n’a pas tardé à trouver une porte de sortie et fait son retour en Série A du côté de la Juventus. Il portera le numéro 14 cette saison. En recrutant le Polonais sous la forme d’un prêt (prêt d'un millions d'euros), l’objectif de la Juventus est d’apporter un concurrent à Dusan Vlahovic à la pointe de l’attaque turinoise. Sa dernière saison en Italie fut prolifique avec 14 buts inscrits en 35 matchs. Par ailleurs, sa venue vient renforcer le secteur offensif de la Juv déjà bien fourni avec Vlahovic, Di Maria, Chiesa, Moïse Kean ou encore Filip Kostic

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.