Rubrique
Actualités

(MERCATO) - Que retenir du passage de Niko Kovac en Principauté ?

Un départ surprenant et inattendu

L’année 2022 commence mal pour l’AS Monaco. Avec le licenciement de Niko Kovac, le club de la Principauté continue d’être instable en dehors des terrains, puisqu’il tenait là, un entraîneur de qualité et d’expérience. Mais alors, pourquoi a-t-il été viré ? Selon les informations, l’ancien entraîneur du Bayern Munich serait rigide et trop autoritaire dans son management, ce qui aurait fortement déplu aux Monégasques et à la direction. Néanmoins cette autorité sur le terrain a payé à de nombreuses reprises avec des résultats plus que satisfaisants. Finaliste de la Coupe de France, troisième de Ligue 1 l’an passé et qualifié pour les huitièmes de finale de l’Europa League cette saison, son bilan est très honorable avec 63% de victoires (74 matchs, 43 victoires, 15 nuls et 16 défaites).

 

Son successeur déjà nommé

Pour le remplacer, l’AS Monaco a vite trouvé son successeur qui est Philippe Clément. Le technicien flamand de 47 ans arrive en provenance de Bruges avec qui il a remporté le championnat national à deux reprises (2020; 2021) après l’avoir soulevé en 2019 avec Genk. A noter aussi qu’il a été à chaque fois élu entraîneur de l’année. Le Belge s’est engagé pour trois ans avec l’AS Monaco et devra se montrer tout de suite intéressant. 

 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.