Rubrique
Point de vue

Tennis : Une brève histoire de l’avenir

La saison 2021 de l’ATP s’achève et marque la probable fin de règne du Big 3 composé de Roger Federer, préretraité, Rafael Nadal, convalescent, et Novak Djokovic, toujours au sommet mais vieillissant. Les perspectives d’évolution des principaux acteurs du circuit se dessinent dans une brève histoire de l’avenir du tennis.

Federer, le chant du cygne

Il aura manqué un point à Roger Federer pour remporter un dernier Wimbledon en 2019 face à Djokovic lors d’une finale en forme de chant du cygne. La Covid-19 a contrecarré les plans du demi-dieu suisse en 2020, celui-ci réalisant une tournée fort convenable en 2021 à un âge canonique pour le sport professionnel. Après plusieurs opérations, le perfectionniste Federer doit maintenant soigner sa sortie, qui pourrait avoir lieu dans le cadre protégé de la Laver Cup, sa création.

Djokovic, la course aux records

Il aura manqué un match à Novak Djokovic en 2021 pour signer le plus retentissant exploit de l’histoire du tennis, réussir le Grand Chelem calendaire à une époque ultra-concurrentielle. Vainqueur de l’Open d’Australie, Roland-Garros et Wimbledon mais nettement battu en finale de l’US Open par Medvedev, le numéro un mondial visera un 21e titre majeur en 2022 afin de supplanter ses deux rivaux historiques, Federer et Nadal, dans la course aux records.

Medvedev, l’ovni

En remportant avec autorité l’US Open cette année, Daniil Medvedev a rejoint les rares vainqueurs en Grand Chelem n’appartenant pas au Big 4 (Andy Murray inclus), tels Stan Wawrinka, Marin Cilic ou Dominic Thiem. Solide dauphin, il est désormais le mieux placé pour s’emparer du trône. Ovni technique, redoutable manœuvrier, le Russe sera l’un des principaux favoris dans les grands tournois sur dur, mais il devra devenir tout-terrain afin d’asseoir sa domination.

Zverev-Tsitsipas, les élégants

Faux jumeaux du tennis professionnel, Alexander Zverev et Stefanos Tsitsipas sont ressemblants dans des styles divergents. Aussi élégants techniquement que physiquement, titrés en Masters 1000 et aux ATP Finals, ils ont été l’un et l’autre battus sur le fil en finale de Grand Chelem après avoir mené deux sets à zéro. L’objectif pour 2022 est clair, conquérir le Graal. Fort d’un palmarès plus étoffé, dont les Jeux Olympiques, Zverev paraît avoir une longueur d’avance sur Tsitsipas.

Sinner-Alcaraz, l’hyperpuissance

Le tennis total connut son apogée avec Pete Sampras puis Federer, lui-même dépassé par Nadal et Djokovic, partisans de l’hypersécurité. Demain sera le règne de l’hyperpuissance incarnée par les deux derniers vainqueurs des Next Gen ATP Finals, Jannik Sinner et Carlos Alcaraz. Plus vieux de deux ans, Sinner est déjà membre du Top 10 mais vient d’être dominé par Alcaraz au Masters 1000 de Paris. Les deux ambitieux abordent 2022 avec une faim de jeunes loups.

Foire aux questions

FAQ pour 2022 : Rafael Nadal gagnera-t-il un nouveau titre à Roland-Garros ? Il y pense sûrement et n’est jamais aussi bon que revanchard. Dominic Thiem se remettra-t-il de son burn-out ? Il lui faut également viser un titre au French Open, dans la catégorie méritant. Denis Shapovalov sera-t-il un homme de coups ? Il ferait un merveilleux vainqueur de Wimbledon. Andrei Rublev intégrera-t-il le Top 3 ? Rigoureux régulier, il paraît néanmoins limité au sommet de la hiérarchie.

Les règles du jeu

Diverses tentatives plus ou moins audacieuses voient le jour afin de dynamiser le tennis, à travers les Next Gen ATP Finals ou l’Ultimate Tennis Showdown de Patrick Mouratoglou. En outre, des règles simples et efficaces ne dénaturant nullement le jeu peuvent être envisagées :

  • Le no-let : La plupart des services let ne font qu’effleurer le filet pour quelques rares balles mourant dans le carré du relanceur ou se muant en retour penalty.
  • Le all tie-break : Le tennis mondial a vécu son Isner-Mahut. A l’heure de l’ultra-zapping, le jeu décisif doit avoir cours dans tous les tournois du monde, à 6/6, voire à 5/5.
  • Le soft coaching : Il s’agit de « légaliser » ce qui se pratique depuis toujours. Joueur et coach (depuis les tribunes) peuvent échanger durant les temps morts d’un match.
Url de la ressource
Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.