Rubrique
Brèves

Tokyo 2020 : Julius Ssekitoleko a été retrouvé “sain et sauf”

L’Ougandais champion d’haltérophilie avait disparu le 16 juillet, ayant été vu pour la dernière fois à son hôtel. L'athlète avait alors appris qu’il ne participerait pas aux Jeux olympiques, venu au Japon avec son équipe car ils figuraient sur la liste d’attente. La Fédération ougandaise avait déploré sa non-participation, car il s’était “entraîné très dur” pour la compétition. Durant sa disparition, une lettre écrite par l'athlète avait été retrouvée dans sa chambre d’hôtel. Il y expliquait vouloir travailler au Japon car la vie ougandaise serait “trop difficile pour lui.”

Selon un responsable de la police d’Osaka, “l'homme a été retrouvé dans la préfecture de Mie (centre) sans aucune blessure et sans aucune implication criminelle”, très loin de son hôtel aux alentours d’Osaka. “Il était dans une maison appartenant à des gens en connexion avec lui, et n’a opposé aucune résistance.” Les enquêteurs cherchent encore à savoir comme le sportif de haut niveau a pu les perdre, malgré le lourd dispositif de télésurveillance au Japon.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.