Rubrique
Brèves

Tokyo 2020 : un haltérophile ougandais déclaré disparu

Il a été porté disparu en fin de matinée. Julius Ssekitoleko a été vu pour la dernière fois cette nuit à l’hôtel d’Izumisano, non loin d’Osaka. Il devait se présenter à un test de dépistage au coronavirus ce midi, mais n’est jamais arrivé, alors qu’il était en quarantaine. Il est arrivé mi-juin au Japon avec ses 8 co-sportifs, son entraîneur et quelques cadres Ougandais, dont 2 avaient été testés positifs à leur arrivée.

Bien que Julius Ssekitoleko devait se soumettre à un dépistage, il était attendu que lui et son équipe retournent en Ouganda sans disputer d’épreuves, du fait de quotas olympiques. La Fédération ougandaise d’haltérophilie avait pourtant déclaré que Julius s’était entraîné “très dur” pour ce qui aurait été sa première compétition olympique. Le sportif est de renommée mondiale dans sa catégorie, après avoir participé à des épreuves au Kenya, en Côte d’Ivoire et en Egypte.

Maud Baheng Daizey

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.