Rubrique
Actualités

Une énième "goleada" encaissée par le FC Barcelone

Habitué aux grandes soirées européennes et à constamment marquer l'histoire du football en ce premier quart de siècle, le barça encaisse depuis quelques saisons déjà de constantes éliminations à base de "goleadas". Comme vous l'aurez compris, les nombreux buts encaissés par la défense catalane sont désormais un rendez-vous annuel en ligue des champions, au grand plaisir des supporters adverses. 

Après le dernier titre de ligue des champions conquis par le Barça et sa légendaire MSN lors de la saison 2014-2015, les "déculottés" ont tous le temps été au rendez-vous hormis lors de la saison qui suivit le sacre et une défaite "douce" des mains de l'Atlético de Madrid. 

 

Paris & Turin, deux défaites cinglantes pour bien commencer la série (2016-2017)

Alors que la défaite encaissée au Parc des Princes à pu être effacée des mémoires après l'improbable et magique "remontada" au Camp Nou (6-1 pour le FC Barcelone en 2017), c'est pourtant bien le PSG qui a débuté cette série d'humiliations subi par les catalans au cours des phase finale avec une victoire de 4-0 au match aller. Cependant, la folie du match retour et la qualification surprise du FC Barcelone a permis aux supporters du club culé de passer de la déception à l'euphorie en l'espace de quelques semaines. Postérieurement, et même avec la leçon parisienne apprise, le Barça s'écroulait face à la Juventus de Turin en Italie sur un score impressionnant de 3-0 qui enclenchait également le début de la série des éliminations sur une "goleada" à l'actif du FC Barcelone.  

La "remontada" romaine de 2017-2018 (Rome 3-0 Barcelone)

Dans la mémoire des "culés", la nuit de Turin avait rapidement été oubliée tout comme celle de Paris auparavant. La désillusion de la saison précédente était un souvenir lointain, et après une victoire de 4-1 au Camp Nou face à l'AS Roma, le Barça était en position idéale pour une qualification en demi-finale de ligue des champions. D'ailleurs, personne de censé au sein de la planète football ne misait sur un possible retournement de situation et une élimination du club catalan par le club italien. Cependant, la magie du football opéra et le barça encaissa une improbable défaite, avec une équipe décomposée emportée par un ouragan romain. Cette défaite synonyme d'élimination et de nouvelle humiliation continue aujourd'hui encore de traumatiser les supporters du club catalan.

Le désastre d'Anfield, jamais deux sans trois (2018-2019)

Alors que l'histoire commençait à se répéter après deux éliminations déroutantes, et que les doutes au sein de l'institution catalane commençaient à s'installer, une victoire au Camp Nou sur le score de 3-0  acquise notamment grâce à une prestation de haut vol de Lionel Messi redonna confiance aux catalans. Même si les Reds n'avaient pas démérités et auraient pu repartir du Camp Nou avec un score moins sévère, le résultat était tel qu'un nouveau retournement de situation paraissait pour le moins improbable. Cependant, les vieux démons de Rome refaisaient surface, et les Reds infligèrent un historique 4-0 avec comme cerise sur le gâteau un dernier but atypique humiliant et mémorable inscrit par Origi suite à un corner rapidement joué par Liverpool. Le barça resta aux portes de la grande finale, et commença à se préparer à la saison suivante pour tenter d'accrocher un titre européen leur résistant depuis 2015.

 

Et heureusement qu'il n'y eu pas de match retour... (Bayern 8-2 Barcelone) 

Disputé à match unique à cause du Covid-19 qui perturba le football européen et international, les supporters "culés" ont sans doute été heureux qu'il n'y est pas eu de match retour, tant la supériorité éclatante du Bayern de Munich a continué d'achever l'image européenne du FC Barcelone. Un mastodonte allemand qui s'est rendu à Lisbonne pour infliger une défaite mémorable au club catalan, en le maltraitant sans relâche pendant 90 minutes, tout en provoquant une véritable crise institutionnelle au sein du barça. Après l'évincement de Quique Setien, entraineur qui n'aura même pas disputé une saison complète au club, le départ acté de certains cadres ou légendes du club comme l'uruguayen Luis Suarez, la reconstruction du club pouvait enfin commencer pour éviter de rééditer une énième fois ce genre de performance. Cependant, la crise au niveau de la présidence avec un Josep Bartomeu désapprouvé par la majorité des supporters catalans et la situation économique précaire du club n'ont pas permis de construire une équipe solide pour la saison 2020-2021.   

Retour à la case départ, à nouveau le PSG

Extrêmement friable à l'extérieur, toutes les éliminations du barça se sont concrétisées loin du Camp Nou (hormis la défaite face au bayern, disputée à Lisbonne à match unique). Cependant, cette nouvelle édition de ligue des champions prend un tournant plus inquiétant pour ce barça en reconstruction avec une nouvelle déconvenue européenne qui n'est pas prête d'être oubliée. Face au PSG mardi dernier, c'est cette fois à domicile et dans son fief généralement imprenable (certes, le match se disputait sans public) que le FC Barcelone a subi une nouvelle humiliation rendant d'avantage vulnérable un club fortement instable ces derniers temps. Ce 4-1 encaissé au Camp Nou est très probablement synonyme de nouvelle élimination européenne (à moins qu'une inespérable "remontada" 2.0 voit le jour), et surtout être décisif pour Lionel Messi lorsque ce dernier prendra sa décision sur son avenir footballistique (départ en fin de saison ?). Fait marquant, il s'agit là de la 6ème lourde défaite en 5 ans dans des matchs à confrontations directe sur la scène européenne pour un des plus grands clubs de tous les temps. 

Une habitude qui commence à être durable, et dont les supporters catalans se passeraient bien... 

Application Mobile

Téléchargez Encrage Media sur votre mobile pour ne pas manquer nos dernières publications !

Commentaires

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.